le drop shipping, une stratégie de distribution pour les produits innovants

Après avoir suer sang et eau, vous avez réussi à financer et finaliser un prototype, vous l’avez fait tester à un panel de premiers consommateurs qui l’ont adoré. Vous avez peut être même réussi une campagne de crowdfunding. Et maintenant ? Certains auront la chance d’avoir tapé dans l’oeil de la grande distribution. Ceux la vont principalement devoir se soucier de comment tenir les cadences de production sur lesquelles ils se sont engagés. Pour tous les autres, il va falloir mettre au point un plan de distribution pour vous faire connaitre et aller à la rencontre de votre marché.  De nombreuses solutions s’offrent à vous.

1. La première étape va être de créer votre site e-commerce et d’y promouvoir vos produits. Si c’est incontournable, ce ne sera pas suffisant. Mettez vous a la place d’un prospect.
– Acheter des produits inconnus disponibles uniquement sur le site du fabricant présente beaucoup de risques. Si un autre site se porte garant de l’intérêt de vos produits, votre offre sera tout de suite plus crédible.
– En plus il est difficile d’attirer les internautes sur un site qui ne vend qu’une seule marque. On ne vous trouvera pas par hasard. Ne distribuer ses produits que sur son site est donc une stratégie gourmande en dépense de référencement et de communication pour des retours aléatoires voire décevants. Si vous sentez une forte attractivité de votre produit et que vous parvenez a developper un univers de marque fort, vous pouvez envisager de maintenir l’exclusivité de la distribution. Gardez-en tete que tout le monde n’est pas Hermes

2.  Il va falloir à présent toquer aux portes des centrales d’achats et des distributeurs. Ces prestataires vous feront profiter de leur expérience et de leur réseau de partenaires pour distribuer vos produits vers les canaux les plus susceptibles de vous générer des ventes. Si votre produit plait, ces prestataires vont pouvoir en écouler de grandes quantité. Vous déchanterez probablement assez vite quand vous réaliserez que leurs délais de paiement pénaliseront votre trésorerie. La trésorerie, vous en aurez besoin à ce stade pour financer le réapprovisionnement et investir dans des infrastructures capables de soutenir les cadences de production croissantes. Il est important de prévoir du cash en réserve. Sauf que les start up et le cash, c’est plus souvent une histoire de flux tendu. Enfin vous apprécierez l’excellence de ces partenaires dans l’art de la négociation. Il faudra se battre pour préserver vos marges peut être déjà faibles.
Face à la distribution classique, de nouveaux acteurs émergent.
3. La vente en drop shipping sur des sites internet, plus souple, s’accommode plus facilement des contraintes qui pèsent spécifiquement sur les start up.
1- Ces sites vont proposer gratuitement votre catalogue à leurs clients. Ils se rémunèrent à la commission. Vous n’engagez donc pas de frais pour vous lancer avec eux.
2- Ils se portent caution de l’intérêt de vos produits auprès de leurs clients.
3- Ils travaillent avec vous en flux tendus : dès qu’ils enregistrent une vente, ils vous transmettent les références produit, les quantités et l’adresse de votre client. A charge à vous de livrer vos clients. Cette logistique vous permet de ne pas avoir à vous constituer un stock trop important. Vous n’êtes plus pénalisés par votre trésorerie pour avancer.

4. Certains sites vont plus loin et centralisent l’offre de nombreux sites ecommerce et fabricants. Ce sont les places de marché, elles regroupent l’offre selon un thème: Manomano est une place de marché spécialisée en bricolage, spartoo vise la chaussure, d’autres sont généralistes comme cdiscount. Il existe meme des places de marché spécialisées dans les produits des start up. On peut prendre en exemple fundy et huby en France. Ces sites sont pratiques car ils proposent un catalogue plus large que celui de chacun de leurs marchands. De plus les clients passent plus facilement à l’acte d’achat grace aux avis sur les produits et les marchands laissés par les acheteurs précédents
5) Avant de vous lancer dans la création d’une boutique, essayer les ventes évènementielles. Ouvrir un pop up store peut vous permettre d’atteindre les 90% de clients qui achètent encore en boutique sans courir le risque d’investissements trop importants. Les pop up store présentent de nombreux avantages par rapport aux boutiques permanentes, ce qui concernent aussi bien les plus grandes marques que celles qui se lancent. Vous pouvez créer l’évènement et transmettre un sentiment d’urgence à vos prospects, ce qui ne manquera pas de susciter leur attention. Vous pouvez monter des pop up store dans de nombreux endroits pour tester votre marché. Nous vous conseillons d’en dédier un aux professionnels de votre secteur afin qu’ils puissent vous rencontrer et parler de vous. A minima, réservez une tranche horaire à chaque fois que vous ouvrez un pop up store pour rencontrer ces précieux contacts. Les pop up store vous offrent une grande flexibilité, ce qui vous permet de n’engager des frais qu’a des moments stratégiques comme les jours fériés, les périodes de soldes, de noel ou de rentrée scolaire. Dans l’ameublement le nettoyage de printemps semblent etre une belle opportunité de créer un pop up store. Si vous ne voulez pas vous lancer dans la gestion de votre évènement, de nombreux prestataires se sont spécialisés sur le créneau.

 

Vous pourrez aussi trouver des partenaires qui vous accompagne dans des stratégies de plus long terme. On peut citer Avangarde qui monte des corner dédiés aux start up dans les centres commerciaux et les accompagne dans leur stratégie développement en plus de leur offre une grande visibilité.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les stratégies de distribution et si vous êtes la rechercher de partenaires distributeurs, n’hésitez pas à nous contacter sur hello@ecopresto.com, nous serons ravi de vous accompagner dans vos projets!